Dimanche 18 mai - 20h30 | Sébastien Roullier

Éric Lamaze : 'Tout était parfait'

Voici la réaction d’Éric Lamaze, vainqueur du Grand Prix du CSIO 5* de La Baule avec Powerplay : 'La Baule est définitivement l’un des meilleurs concours du monde. Le terrain, les obstacles, les parcours, l’accueil, et surtout le public sont vraiment extraordinaires. Il suffit de voir toute la foule restée pour la remise des prix, et encore pour regarder le Grand Prix du CSI 1*. Ils connaissent les cavaliers, nous encouragent. Je n’ai jamais vu ça de ma vie.

C’est ma première victoire en Grand Prix CSI 5* depuis la tragédie d’Hickstead. Après ma pause, j’ai repris avec des chevaux plus ou moins jeunes. Ça m’a pris un peu de temps pour les construire. À un moment donné, on a envie de gagner un Grand Prix. Jusqu’ici, je n’avais jamais demandé à Powerplay d’aller vraiment vite dans un barrage. Il a un très grand respect des obstacles. Je le construis dans l’optique des Jeux équestres mondiaux. J’ai pris mon temps pour bien le connaître. J’avais vraiment envie de gagner ici. Tout s’est bien présenté. Tout était parfait. Quand j’ai vu le barrage de Kevin, je me suis dit que ça allait déjà très vite. Je croyais qu’il gagnerait, puis c’est allé de plus en plus vite. Aujourd’hui, j’avais vraiment envie de faire de mon mieux, mais à un moment, je me suis dit que ça allait vraiment trop vite. Comme il n’y avait que des sans-faute rapides, j’ai tenté ma chance. J’ai vu que tout le monde avait fait huit foulées entre les deux premiers obstacles du barrage. Moi, je l’ai tenté en sept en profitant de la grande action du cheval, et de son respect. Je me suis dit: 'Si ça passe, je tente ma chance jusqu’au bout'. C’est passé. Ensuite, j’ai réussi un très bon virage et tout s’est bien enchaîné. Cette fois, j’ai gagné sans sauter de chandelier!

Je vais à Rome la semaine prochaine avec Zigali et Fine Lady, ma nouvelle jument. Powerplay rentre à la maison. Il ressautera dans deux semaines à Hambourg, puis nous passerons cinq semaines à Calgary pour la tournée d’été. Nous préparons les championnats du monde. Ensuite, nous sauterons la Coupe des nations d’Aix-la-Chapelle. Nous aurons la chance de pouvoir nous montrer là-bas face aux meilleures équipes. Calgary va nous offrir une très bonne préparation. C’est vrai que les Jeux auront lieu sur sable, mais je crois que les chevaux se préparant sur herbe sont ensuite meilleurs sur sable, parce que les obstacles se sautent plus difficilement sur gazon. Avec Hickstead, cela m’a toujours aidé, comme d’autres grands chevaux, je crois. J’ai toujours été un fan du gazon.

Avec Hickstead, j’abordais tous les Grands Prix en me disant que je pouvais les gagner. Avec Powerplay, je me sens bien, prêt. ǒa été une vraie joie de revenir au sport, mais c’en est une autre de me retrouver à nouveau avec un cheval capable de tout gagner. Nous faisons vraiment couple, maintenant. J’espère qu’il va y avoir d’autres barrages comme celui-là.'

Propos recueillis à La Baule par SR

J'aime 120

Réagissez