Jeudi 24 novembre - 17h41 | Johanna Zilberstein

Incendie à l'élevage d'Aluinn

Coup de chaud à l’élevage d’Aluinn. Sophie Bolze, la gérante de l’élevage de poneys Aluinn, situé à Marcilly-en-Villette, dans le Centre-Val de Loire, a eu une belle frayeur. Il y a quelques jours, la maison de l’éleveuse a été entièrement détruite par un incendie d’origine encore inconnue. "Je m’étais absentée vers 11h du matin pour aller voir des chevaux à quelques kilomètres d'ici", a expliqué l'éleveuse, contactée par GrandPrix-Replay. "En revenant, j’ai vu que ma maison avait commencé à brûler. J’ai immédiatement appelé les pompiers qui sont venus en nombre mais sans eau, et n’ont donc malheureusement pas pu agir. Ils ont refusé de se servir de mon étang, j’ai donc dû regarder brûler ma maison avec douze camions de pompiers aussi impuissants que moi. Pour ce qui est de mes affaires personnelles, j’ai absolument tout perdu. Je n’ai plus ni vêtements, ni affaires, ni souvenirs. Mon bureau et tout mon suivi administratif est lui aussi parti en fumée."

N’ayant rien perdu de sa motivation, Sophie Bolze tient toutefois à rassurer sur l’état de ses poneys, et pense déjà à la poursuite de son activité. "L’écurie est à une centaine de mètres de la maison, et n’a pas eu le moindre dommage. Les poneys sont tous sains et saufs. Nous avons travaillé avec plombiers et électriciens pour leur remettre l’eau et le courant, mais ce n’est pas simple car tout est fait pour alimenter une maison qui n’est plus là, donc les coupures sont fréquentes. Aujourd’hui, je peux habiter dans un petit appartement au-dessus des écuries, mais pour lequel de petits travaux sont nécessaires, qui ne peuvent pas être faits sans vider les boxes en-dessous. Je recherche en priorité un jeune cavalier talentueux qui souhaiterait se voir confier un cheval de concours complet."

J'aime 168

Réagissez