Mercredi 02 novembre - 11h02 | Johanna Zilberstein

Juges : du changement à venir

Les juges de dressage qui enfreignent les règles pourraient, en plus des pénalités prévues, se retrouver avec des lettres d’avertissement, des suspensions ou se voir retirer de la liste des juges officiels, ainsi que l’a proposé la Fédération équestre internationale (FEI). Certains changements du Code, modifiés pour la dernière fois en 2010, ont ainsi été proposés :
- l’installation de boîtiers électronique dans les cabines de juges afin de signaler discrètement aux juges en C la présence de sang, une erreur dans la reprise, ou tout autre incident, lors des championnats internationaux de niveau Grand Prix. Ils seraient optionnels lors des autres événements;
- l’interdiction d’utiliser des appareils de communication électronique, dont les téléphones portables, pendant les reprises;
- la possibilité de prendre des mesures disciplinaires, comme rétrograder un juge, lui envoyer une lettre d’avertissement ou le suspendre en cas de manquement au code FEI.
 
Ces changements seront discutés par la FEI lors de sa prochaine Assemblée générale, qui aura lieu à Tokyo, du 19 au 22 novembre. Ils interviennent alors que certaines actions de juges ont été controversées lors d’événements qualificatifs pour les Jeux olympiques de Rio.

J'aime 120

Réagissez