Dimanche 30 octobre - 19h24 | À Lyon, Sébastien Roullier

CSI 5*-W Lyon : un beau cru français

Même si aucun d’eux n’a été en mesure de succéder à Pénélope Leprevost, lauréate l’an passé avec Flora de Mariposa, les cavaliers français ont signé une bien belle prestation d’ensemble dans le Grand Prix Coupe du monde de Lyon, cet après-midi à Eurexpo. Trois des dix couples au départ se sont hissés dans le barrage à huit qui a conclu l’épreuve reine du week-end (lire ici). Une très bonne statistique.

Seuls trois autres ont bouclé le tour initial avec plus de quatre points. La moins bonne performance est à mettre à l’actif de Jérôme Hurel qui a préféré abandonner après plusieurs fautes de Quartz Rouge, sans doute un peu émoussé après avoir sauté les deux premières épreuves majeures. Si l’étalon n’est pas encore revenu à son tout meilleur niveau, on retiendra surtout ses deux bons tours dans l’Equita Masters hier soir. On a compté douze points pour Nicolas Deseuzes et Quilane de Lezeaux, pénalisés sur le premier vertical du parcours hissé à 1,60m par Frank Rothenberger, puis sur l’oxer 9 défendu par une palanque et le vertical 13 après une légère incompréhension. Là aussi, on retiendra surtout la quatrième place du couple dans le Grand Prix qualificatif de vendredi soir. Julien Gonin, lui, n’a concédé qu’une faute sur le premier plan de l’oxer 12 avec un Soleil de Cornu CH plutôt aérien. Un point de temps s’est ajouté à leur total.

En remontant dans le classement, on trouve quatre couples à quatre points, tous classés dans le top seize de ce Grand Prix, ce qui leur a permis de glaner quelques points au classement général de la Ligue d’Europe de l’Ouest de la Coupe du monde. Le plus rapide d’entre eux, Roger-Yves Bost, a terminé neuvième avec un excellent Pégase du Mûrier. Après avoir déferré au-dessus du vertical 7, l’étalon a renversé l’oxer 8b de sortie du double, une faute que le Barbizonnais aurait pu éviter selon les dires de Philippe Guerdat. Quoi qu’il en soit, le couple quatrième du Grand Prix CSI 5* de Los Angeles a confirmé sa très bonne forme. Pénélope Leprevost, Timothée Anciaume et Philippe Rozier ont terminé treizième, quatorzième et quinzième. Avec Flora, la première a fauté sur l’oxer six abordé de trop loin. Pour le reste, les tenantes du titre ont survolé le parcours. Avec Kiamon, le deuxième a buté sur l’entrée du triple, une faute d’autant plus frustrante que le reste a été impeccable. Même impression pour le troisième, qui a renversé la sortie du double avec un Rahotep de Toscane vaillant et aux ordres.

On retrouvera les champions olympiques dans deux semaines à Vérone, théâtre de la quatrième étape de la Ligue d’Europe de l’Ouest. Philippe Rozier sera du voyage avec Kevin Staut, Pénélope Leprevost, Simon Delestre et Bosty.

J'aime 144

Réagissez