Jeudi 01 mai - 17h42 | Sébastien Roullier

Kibah Tic Toc s’est envolé

À trente-sept ans, Kibah Tic Toc a hélas dû être euthanasié ces derniers jours, nous a appris hier Horse and Hound. Le hongre bai avait offert à l’Australien Matt Ryan deux superbes médailles d’or lors des Jeux olympiques de Barcelone, en 1992. Bridget 'Bud' Hyem, sa naisseuse et propriétaire de toujours, est décédée l’an passé à l’âge de quatre-vingt-un ans. Sa fille, Lisa Treloar, avait lancé le cheval dans le grand bain de la compétition, avant de le confier à Matt Ryan en 1989. Ce crack a bouclé trois fois le fameux concours de Badminton, se classant également dans le non moins fameux concours de Burghley. Après une blessure à un tendon à dix-huit ans, en 1995, Tic Toc était retourné en Nouvelle Galles du Sud, la région australienne englobant notamment Sydney et Canberra.

'J’ai toujours mis un point d’honneur à lui rendre visite dès que je rentrais en Australie. Je l’ai vu pour la dernière fois en février et il avait vraiment l’air en forme. La vieillesse a dû l’emporté soudainement avec elle', a notamment déclaré le cavalier australien à nos confrères britanniques.

SR

J'aime 191

Réagissez