Mardi 29 avril - 11h53 | Marie de Pellegars

Haya de Jordanie candidate à sa réélection

À la suite de l'assemblée extraordinaire de la Fédération équestre internationale qui s'est tenue ce matin à Lausanne, à l'exception de la Suisse, du Liechtenstein et de l'Allemagne, les cent trois autres nations ont voté en faveur d'un changement des statuts. La princesse Haya de Jordanie, actuelle présidente de la FEI, pourrait donc réaliser un troisième mandat. Cette dernière a d'ailleurs annoncé aujourd'hui son intention de se présenter une nouvelles fois à la tête de l'institution internationale. L'Assemblée générale a également voté le fait que ces statuts s'appliquent désormais à tous les membres du Bureau de la FEI.


'J'ai toujours pensé que lorsque les gens recoivent une responsabilité, s'ils disposent de foi et de croyance de leurs paires alors ils auront la possibilité de réussir, et c'est ce que vous avez toujours fait pour moi. Je ne peux pas vous dire à quel point j'apprécie cela, c'est vraiment un honneur. Je suis fière que vous m'ayez donné la chance de pouvoir à nouveau être élue présidente de la FEI. Vous avez mon engagement', a expliqué émue Haya de Jordanie.


Cette élection aura lieu lors de l'Assemblé générale qui se tiendra en décembre. Outre Haya de Jordanie, le Suisse, Pierre Genecand, président du CHI de Genève durant quinze ans, sera également candidat.

Source communiqué

J'aime 131

Réagissez