Vendredi 25 avril - 10h32 | Marie de Pellegars

L'équipe de France à Moorsele

Du 25 au 27 avril, l'équipe de France de para-dressage sera en Belgique, pour participer au CPEDI 3* de Moorsele. Étape incontournable, le concours flamand fait partie du calendrier de préparation et du parcours de sélection en vue des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 pour les cavaliers français. Ainsi, huit Tricolores, parmi les meilleurs du moment, représenteront les couleurs nationales : [Jose Letartre], [Vladimir Vinchon], [Samuel Catel], [Louise Studer], [Cloe Mislin], [Anne-Frederique Royon], [Valerie Salles], [Lea Sanchez] et [Thibault Stoclin].


Dès demain dans les 'Team Test', les cavaliers tenteront de s'imposer face aux grands noms du para-dressage à l'image de l'Autrichien [Pepo Puch], champion d'Europe à Herning, qui ressortira, pour la première fois cette saison, sa complice de toujours [Fine Feeling S], mais aussi la Belge [Michele Georges], championne paralympique à Londres en 2012, qui signe à Moorsele son retour à la compétition ou encore la Néerlandaise [Nicole Den Dulk], bien classée à Deauville au début du mois. Une compétition de taille que la France abordera avec de sérieuses ambitions !

En effet, suite à sa très belle troisième place dans la Coupe des nations du CPEDI 3* de Deauville, et en l'absence de la Grande-Bretagne, jusqu'ici indétrônable, l'équipe tricolore aura une belle carte à jouer en Belgique. En 2013, déjà, cette étape du calendrier international avait souri au clan français, reparti avec la troisième place dans la Coupe des nations. Les deux compatriotes, José Letartre et Vladimir Vinchon, s'étaient d'ailleurs livrés une lutte acharnée durant toute la compétition pour le gain des premières places dans les épreuves de Grade III. À l'arrivée, José Letartre finissait premier de la Team Test ainsi que de la Freestyle et troisième de l'Individual Championship quant à Vladimir Vinchon, il était troisième de la Team Test et premier de l'Individual Championship. Confirmant sa place de pilier de l'équipe de France au fil des échéances, le premier, en selle sur [Warina]*ENE-HN, partira à Moorsele avec l'objectif de chercher la tête du classement suite à ses très bons résultats à Deauville (deuxième dans la Team Test et l'Individual Championship). Le second, moins heureux en terre deauvillaise avec sa nouvelle monture [Rockford 17], tentera de faire oublier sa contre-performance du début du mois et rentrera en piste plus motivé que jamais afin de séduire les juges et le sélectionneur, sur les épreuves de Grade III. Il en sera de même pour Samuel Catel associé à [Royal Classic], propriété d'Annie Dauban. Dans cette même catégorie enfin, l'Alsacienne Louise Studer sur sa nouvelle jument [Esmeralda Tanz], dont les allures ont enthousiasmé les juges au dernier CPEDI 3*, tentera de grappiller encore quelques points afin d'atteindre un podium international.

En Grade II, Cloé Mislin, qui a fait ses premières armes en compétition lors du concours bas-normand avec [Ours de B Neville], sera la seule cartouche française engagée dans cette catégorie. Valérie Salles et [Diamond du Loing] seront elles au départ du Grade Ib, tout comme Anne-Frédérique Royon et [J Adore], très en forme depuis le début de la saison. Cette dernière, après ses belles performances deauvillaises (quatrième de la Team test et de l'Individual Championship) tâchera d'assurer sa place dans la liste des cavaliers sélectionnables pour les JEM.


Enfin, en Grade Ia, Thibault Stoclin concourra sur [Laurent de Beaumee]*ENE-HN, avec lequel il faisait partie de l'équipe récompensée à Deauville. La toute jeune Léa Sanchez, quatorze ans seulement, sera elle aussi de la partie avec [Rhapsodie]*ENE-HN.


L'équipe de France part donc bien armée pour ce CPEDI 3* de Moorsele et tentera de réitérer, voire d'améliorer, sa troisième place de Deauville et, pourquoi pas, faire retentir une Marseillaise en terre belge.

Source communiqué

J'aime 126

Réagissez