Mercredi 23 avril - 19h17 | Marie de Pellegars

Paget, le tribunal de la FEI a tranché

En septembre dernier, le complétiste néo-Zélandais, [Jonathan Paget], avait été interdit de compétition après que son cheval, [Clifton Promise], a été testé positif à la réserpine lors d'un contrôle anti-dopage à la suite de ses deux victoires consécutives lors des CCI 4* de Badminton puis de Burghley. Le cavalier, désigné comme la personne responsable, n'a pas contesté le fait que la substance prohibée ait été trouvée dans les analyses de son cheval et a demandé à ce que le tribunal, avant une audience complète, se prononce séparément sur sa disqualification à Burghley.


Le tribunal de la Fédération équestre international a rendu une décision partielle dans l'affaire. Le couple a donc été disqualifié de la compétition et s'est vu retirer tous les points et les gains glanés lors de cet événement.


À la suite de cette décision, le classement de Burghley, le classement mondial et celui du circuit FEI Classics ont été modifiés.


L'audience complète dans cette affaire se tiendra le 3 juin prochain. Une décision finale sera alors rendue par le tribunal. À ce moment seulement, le cavalier saura s'il est suspendu ou non. 


Plus d'information ici.


Source communiqué

J'aime 138

Réagissez