Mercredi 21 septembre - 12h53 | Communiqué

Philippe Célérier : "Saluer le travail"

Voici la réaction de Philippe Célérier, sélectionneur national de l'équipe de France de para-ressage, de retour de Rio après les Jeux paralympiques où la France a terminé dixième par équipes :

"Nous avons vraiment pris toute la mesure de l’événement sur ce site somptueux. La préparation des chevaux est toujours délicate sur ce type d’échéance où les compétitions durent longtemps, les transports lointains sont éprouvants pour les chevaux et le climat différent du climat français. Nous pouvons saluer tout le travail mis en place par l’ensemble du staff et des grooms qui ont su gérer toutes ces contraintes pour permettre aux chevaux d’être frais et très disponibles pour les épreuves. Je tiens également à remercier les trois équipes olympiques qui nous ont laissé du matériel sur place, et notamment pour le bien être des chevaux. C’est un énorme soutien témoigné aux cavaliers paralympiques qui se sentent très bien intégrés dans la grande équipe de France des sports équestres. Tous les cavaliers ont été à la hauteur de ce rendez-vous paralympique. Ils ont tenu le coup et la pression tout au long de la compétition. L’équipe de France est tout à fait dans le coup. Si l’on analyse les résultats des autres équipes, on se rend compte qu’ils ont souvent un couple « locomotive » dont les très bons résultats tirent l’équipe vers le haut. Nos quatre tricolores ont des scores dans une fourchette de 68 à 70% et ils sont en constante progression. Nous sommes déjà tournés vers Tokyo dans 4 ans et souhaitons continuer à structurer la préparation, et conforter les couples. Je remercie tout particulièrement les propriétaires qui nous font une totale confiance et prêtent leurs chevaux aux cavaliers. Nous souhaitons pérenniser cette relation de confiance pour permettre à nos couples de progresser encore. Enfin, merci infiniment à Sophie Dubourg qui a insufflé un vent de confiance auprès des cavaliers et du staff. Elle nous a soutenus pendant toute la préparation et chaque jour à Rio. Les cavaliers ont pu sentir qu’elle croyait en eux et cela a participé à leurs belles performances tout au long de ces 20 jours à Rio."

J'aime 151

Réagissez