Mercredi 07 septembre - 12h48 | Marie de Pellegars-Malhortie

Avebury n'est plus

Le crack d'Andrew Nicholson a dû être euthanasié en raison d'une tumeur fulgurante à la mâchoire décelée il y a quelques jours seulement.

 

La tumeur se propageant à vive allure et aucun traitement n'étant possible, le partenaire du Néo-Zélandais qui profitait d'une retraite paisible depuis avril dernier, après une ultime victoire à Great Witchingham, a donc dû être endormi à l'âge de seize ans. 

 

Ensemble le fils de Jumbo et le champion néo-zélandais ont sillonné les plus beaux terrains de concours complet du monde s'adjugeant notamment à deux reprises, en 2012 et 2014, le mythique CCI 4* de Burghley ou encore quatre fois le CIC 3* de Bartpury Castle. 

 

"Nous avons été profondément choqués par la vitesse à laquelle s'est développée la tumeur. Il y a encore quelques semaines il profitait de sa retraite et adorait être monté par Lily. Ce qui nous console et de savoir qu'il n'a pas souffert du tout. Nous avons pris la meilleure décision pour son bien-être. Il faisait partie de notre famille depuis longtemps et a m'offert énormément de joie ainsi que certains de mes plus beaux souvenirs. Il va énormément nous manquer", a réagit sur Horse&Hounds Andrew Nicholson. 

J'aime 110

Réagissez