Lundi 21 avril - 22h58 | Sébastien Roullier

CSI-WF Lyon : Sylvie Robert satisfaite

Voici la réaction de Sylvie Robert, directrice de la finale de la Coupe du monde : 'L’essentiel est de loin la réussite sportive, celle des cavaliers et de nos partenaires. Je remercie donc la FEI, Longines, les cavaliers, qui nous ont offert un formidable spectacle, et les propriétaires des chevaux. Je voudrais aussi remercier Frank Rothenberger à qui je renouvelle ma confiance pour les années à venir. C’est un fantastique chef de piste avec lequel nous adorons travailler. Je remercie mon équipe chez GL Events, ainsi que tous nos bénévoles.

Pour les Français, ça n’a pas marché cette fois, ça marchera la prochaine. Nous sommes désolés pour eux, mais c’est le sport. Il n’y a pas de vérité avec les chevaux. Le meilleur a gagné.

Concernant la fréquentation, seule cette dernière session était pleine. Nous sommes un petit peu déçus, parce que nous aurions préféré qu’il y ait beaucoup plus de monde. Le début de semaine ne coïncidait pas avec les vacances, et puis ensuite, c’était le week-end de Pâques. Il y a eu une progression constante avec une très bonne fréquentation samedi soir et beaucoup de monde hier soir pour le Grand Prix du CSI 3*. Il y avait 9.000 places autour de la carrière. À part à Aix-la-Chapelle, notre sport réunit rarement autant de public. On nous avait demandé une jauge importante. Le week-end de Pâques a très sûrement joué en notre défaveur, moins sur le public équestre que sur le grand public. Nous avons déployé une énorme campagne de communication. La date est imposée par la conclusion des autres ligues de qualifications à travers le monde, c’est ainsi.

Nous repartons vers le prochain Equita’, à nos dates habituelles, pendant les vacances de la Toussaint. Je pense que nous allons rester dans cette configuration technique, avec un peu moins de places dans les gradins. On a beaucoup appris de l’organisation de ces finales, notamment, avec la FEI et Longines, dans la précision de la gestion des médias et des télévisions. De tout événement comme celui-là, on sort grandi.'

Propos recueillis à Lyon par Sébastien Roullier

J'aime 160

Réagissez