Dimanche 20 avril - 02h19 | Sébastien Roullier

CSI-WF Lyon : Staut ne sombre pas

Voici la réaction de Kevin Staut, vingt-et-unième ce soir de la deuxième épreuve avec Silvana*HDC et dix-septième au classement général de la finale de la Coupe du monde : 'Je suis très déçu, naturellement. J’avais déjà pris du retard hier avec une petite faute dans la Chasse. Ce soir, au barrage, je suis parti pour le rattraper sans imaginer que le barrage se courrait à cette vitesse. Silvana est toujours respectueuse. Elle a fauté sur cette entrée de double, hélas. Avec une faute, je savais que nous étions largués. Elle s’est quelque peu déréglée, ce pourquoi nous nous sommes arrêtés devant ce vertical. C’est le sport. C’est une déception très différente de celles des championnats d’Europe d’Herning, où ma performance avait eu une grande incidence sur celle de l’équipe, et où mon dos me faisait horriblement souffrir. Ceci est derrière moi, je prends du plaisir à cheval. Et puis nous avons une vraie chance de victoire avec Patrice, lundi!

Bien sûr qu’on prend toujours plus de risque dans un barrage à vingt qu’à dix. Ce soir, il y a eu trop de sans-faute, c’est clair. Pourtant, à la reconnaissance, le parcours nous semblait sérieux. Concernant le temps imparti, il est sans nul doute dommage que le chef de piste n’ait pas pu le changer. Maintenant, il lui appartient aussi de mesurer peut-être plus rigoureusement la longueur du parcours après l’avoir monté. Chacun doit prendre ses responsabilités.

Je vais essayer de digérer ça rapidement. Nous n’en sommes qu’au début de la saison. D’autres belles choses se profilent avec les Coupes des nations et les Jeux équestres mondiaux. Je suis déçu, mais pas abattu.'

Propos recueillis à Lyon par Sébastien Roullier

J'aime 129

Réagissez