Mardi 16 août - 20h01 | Propos recueillis à Rio par Yeelen Ravier

Jur Vrieling : "C'est un désastre"

Sorti avec élimination et disqualification hier, Jur Vrieling a ré-essuyé aujourd'hui deux refus consécutifs de VDL Zirocco Blue sur l'entrée puis le milieu du triple. Dôté d'indiscutables qualités de cavalier et ayant préparé son Selle Français pendant plus deux ans sans compromis, le Néerlandais est évidemment déçu. "Ce tour d'aujourd'hui a été un désastre. C'est terrible. J'aurais aimé que mon cheval sache parler pour me dire ce qui ne va pas. Je ne sais pas ce qu'il se passe.", confie-t-il, abattu.

"Je ne pense vraiment pas que ce problème vienne de ma préparation parce que si j'avais fait quelque chose de mal, je n'aurais aucun mal à l'admettre. Zirocco est un cheval tellement respectueux. Nous avons réussi à nous qualifier avec d'excellents tours, comme notre double sans-faute à Rotterdam, notre performance aux championnats néerlandais... Avant de partir pour Rio, nous avons pris notre temps et nous nous sommes préparés sur des petits concours. Rien de tel ne s'était déjà produit avant. Il s'est déjà arrêté une ou deux fois sur un concours, comme à Londres, parce que j'avais pris trop de risques dans un barrage, mais jamais comme cela ! Quelque chose ne va pas. La seule chose que je puisse faire c'est l'emmener sur des petits concours quand nous rentrerons pour lui redonner confiance. 

Pour demain, je ne sais pas si je vais ressauter. Tout dépendra de Rob Ehrens (entraîneur national, ndlr) et de ce qu'il va décider. Je pense que tout le monde, en ce moment, peut s'apercevoir que ça ne va pas pour nous. Je respecte mon cheval, je l'aime. Si je savais ce qu'il se passait, s'il était blessé ou quoi que ce soit, je saurais quoi faire. C'est difficile quand cela fait des mois et des années que vous vous préparez pour quelque chose et que cela se passe comme ça... Même à la warm-up de dimanche, il était bien. Je ne sais pas."

J'aime 125

Réagissez