Lundi 08 août - 18h26 | Propos recueillis à Rio par Yeelen Ravier

Michael Jung : "Sam était très stressé"

Voici la réaction du complétiste allemand Michael Jung après son parcours de cross sur Sam FBW :

"Ce n'était pas si facile parce que Sam était très stressé au paddock de détente. Il y avait beaucoup de pression extérieure avec le public, les chevaux qui galopent le parcours à côté... Il était vraiment très nerveux. Quand nous sommes rentrés à la ligne de départ, il était très motivé. Il courrait un peu trop quelques fois, il n'était pas toujours à mon écoute comme d'habitude. Du coup, nous avons eu besoin d'un peu plus de préparation des fois sur certains obstacles Il m'a donné un bon sentiment, il a très bien sauté. Je suis très content qu'il soit aussi en forme à la fin. Franchement, il n'y avait pas d'endroit plus difficile qu'un autre, tout était dur. Vous devez être concentrés du début à la fin. Le premier gué arrive très tôt sur le parcours, ce qui a causé pas mal de fautes pour les précédents cavaliers. La première combinaison avec les deux coners est également difficile. Et le dernier gué, qui arrive à la fin, où les chevaux commencent à fatiguer, est aussi délicat. J'ai regardé quelques parcours avant mon passage grâce aux écrans géants. J'ai pu avoir quelques informations. Finalement, je n'ai pas changé mon plan de ce que j'avais prévu à la reconnaissance.
À Londres, il y avait vraiment beaucoup plus de spectateurs... C'était un sentiment incroyable de galoper à travers les gens qui criaient. Ici, nous restons concentrés et nous ne pensons pas vraiment au nombre des gens qui nous encouragent, mais le sentiment est différent... Il était un tout petit peu mieux à Londres de ce côté-là. Je croise les doigts pour demain, j'espère que Sam se souviendra de ce que nous avons fait il y a quatre ans !"

J'aime 110

Réagissez