Samedi 06 août - 22h29 | À Rio, Sébastien Roullier

Une balle perdue tombe en salle de presse !

Aux environs de 13h15, un bruit métallique a retenti dans la salle de presse du stade équestre de Deodoro, entraînant une légère frayeur parmi les nombreux journalistes et photographes en train de travailler durant leur pause déjeuner. Ce bruit a été provoqué par une balle perdue, vraisemblablement tirée depuis une zone du grand centre d’entraînement militaire de Deodoro au cœur duquel se situent de nombreuses infrastructures olympiques. Plus de peur que de mal puisqu’aucun autre dommage qu’un petit trou dans le toit de la tente en plastique abritant cette salle de presse n’a été à déplorer. De fait, le projectile était visiblement en toute fin de course. Il s’agirait d’une balle d’un calibre de 5.56.
Dans un contexte mondial tendu par les attentats perpétrés dans de nombreux pays, les médias n’ont pas tardé à s’emparer de cette affaire. Les services de sécurité du stade équestre ont également ouvert une enquête afin de déterminer les causes de cet incident.
En fin de journée, un responsable de la communication du Comité d’organisation de ces JO a assuré que cette munition n’était pas destinée à toucher la salle de presse (!) et que la sécurité avait d’ores et déjà été renforcée autour du site de Deodoro.

J'aime 105

Réagissez