Mardi 08 avril - 18h30 | Marie de Pellegars

La FEI et l'ESPG avancent

Le Bureau de la Fédération équestre internationale prend en compte, de manière très sérieuse, les conclusions et les recommandations de l'Endurance Strategic Planning Group (ESPG). Il assume d'ailleurs l'entière responsabilité de la publication de mesures claires qui permettront d'apporter une solution à long terme pour cette discipline qui ne cesse de se développer.


À la suite de la réception du rapport final de l'ESPG, la Princesse Haya, présidente de la FEI, a exprimé ses remerciements aux membres de ce groupe et à son président, Andrew Finding, pour leur travail remarquable.


Les conclusions apportées par l'ESPG et les discussions menées lors de l'assemblée générale à Montreux ainsi que lors de la conférence sur l'endurance à Lausanne ont mis en exergue la nécessité d'améliorer encore les règles. La difficulté d'imposer des règles communes internationales à chaque événement a également été soulevée. Les officiels jouent ainsi un rôle primordial dans le renforcement de celles-ci. La FEI est consciente du besoin de soutenir ces derniers dans l'exercice de leur fonction mais surtout de garantir leur intégrité afin d'assurer le niveau des différents événements.
Le comité d'endurance travaille actuellement sur les nouvelles règles qui seront présentées lors du forum des sports de la FEI, fin avril.


Cependant, le comité exécutif de la FEI est désireux d'explorer d'autres possibilités afin de s'assurer que les recommandations de l'ESPG offrent des solutions applicables à tous les terrains et toutes les conditions climatiques. Pour ce faire, les deux vice-présidents de la FEI, John McEwen et Pablo Mayorga, ainsi que le secrétaire général, Ingmar de Vos, ont rencontré Sa Majesté Sheikh Mohammed, le 30 mars. Ce dernier a exprimé sa satisfaction quant au travail réalisé par l'ESPG et a apporté son support à toutes les futures initiatives qui garantiront un niveau de sport élevé. Durant la réunion, il a été établi que l'utilisation des nouvelles technologies et une refonte des opérations lors des événements d'endurance étaient la clé afin de résoudre les problèmes qui ont affecté l'endurance récemment.


Ainsi, la FEI, avec le support du Sheikh Mohammed, a décidé de mettre en place une entité qui travaillera sur le développement de solutions pratiques afin d'encadrer l'endurance. Ce groupe sera composé de représentants du comité d'endurance, du comité exécutif et de membres du siège de la FEI. Il y aura également des experts extérieurs tels qu'IMG, leader mondial du management sportif, qui a de l'expérience en matière de modernisation des structures de compétition dans d'autres sports.


Source communiqué

J'aime 139

Réagissez