Jeudi 03 avril - 10h02 | Marie de Pellegars

Un nombre record de nations aux JEM

Au total, soixante-douze fédérations nationales ont annoncé leur intention de participer aux Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie. Leurs candidatures ont été déposées avant le 31 mars, date limite des engagements. Ce chiffre est le plus important jamais enregistré et représente une hausse de 10 % par rapport aux engagements reçus lors des précédentes éditions des JEM.

À ce stade, les fédérations ont indiqué les disciplines dans lesquelles elles souhaitaient être représentées, que ce soit par une équipe ou des athlètes individuels. La participation finale de ces nations doit encore faire l'objet d'une confirmation à l'occasion des  engagements nominatifs puis définitifs. Il s'agit néanmoins d'une étape importante dans le cadre de l'organisation des Jeux qui permet de calibrer et estimer les nations qui seront présentes.

Les disciplines qui ont attiré le plus de nations sont le saut d'obstacles avec cinquante-sept pays et cinquante pour l'endurance. L'Allemagne, l'Australie, l'Autriche, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Suède et la Suisse ont inscrit des équipes dans toutes les disciplines : saut d'obstacles, dressage, para-dressage, concours complet, attelage, endurance, voltige et reining.

Douze pays feront leurs grands débuts aux JEM: Hong Kong, les îles Vierges américaines, le Kazakhstan, la République de Corée, la Lettonie, le Maroc, l'île Maurice, le Pérou, la Palestine, la Roumanie, la Thaïlande et la Tunisie. Cette liste témoigne de la mondialisation de la compétition phare de la Fédération internationale d’équitation. 

'Nous sommes ravis de l'intérêt manifesté par les fédérations nationales pour les JEM', a déclaré Ingmar De Vos, secrétaire général de la FEI. 'L'arrivée de nouveaux concurrents issus des quatre coins du monde est une excellente nouvelle. La majorité de ces nations a fait part de leur intention d'engager des équipes ou des athlètes dans plus d'une discipline, ce qui prouve que notre sport progresse partout. Nous vivons une période faste et il me tarde d'assister à cet événement en Normandie, qui feront certainement date.'

'Le nombre de nations qui souhaitent participer aux JEM témoigne de l'enthousiasme que suscite l'événement', a renchéri Laurent Cellier, directeur des Sports des Jeux. 'Nous sommes impatients d'accueillir tous les participants ici, en Normandie cet été. À cent quarante-trois jours du début des épreuves, le comité d'organisation travaille dur pour s'assurer que tous nos athlètes vivent un séjour inoubliable.'

Source communiqué

J'aime 100

Réagissez