Mercredi 29 juin - 14h17 | Johanna Zilberstein

Les Américains dans la tourmente

Le CDIO 5* de Rotterdam est mis en lumière pour de mauvaises raisons. Alors que la compétition s'est terminée samedi, plusieurs doutes subsistent quant aux prestations de Kasey Perry-Glass, dans le Grand Prix Spécial du CDIO 5*, et de Steffen Peters, dans le CDI 3*. La première a ainsi clairement présenté son cheval, Goerklingaards Dublet avec la bouche ensanglantée du côté droit. Et si public et cavalière l'ont remarqué, les juges, eux, ne semblent pas l'avoir vu. Ainsi, ni le juge en C, le seul habilité à arrêter une reprise, ni le steward en sortie de piste, chargé de vérifier la bouche de chaque cheval, n'ont signalé de problème. "Si le steward et le juge en C ne voient pas de sang, alors c'est qu'il n'y a pas de sang", a coupé net Laurens van Lieren, directeur du concours, samedi lors de la conférence de presse.

Quant à Rosamunde, la monture de Steffen Peters qui a pris part au Grand Prix Spécial du CDI 3*, c'est le pli du paturon de l'un de ses antérieurs qui est apparu ensanglanté. Les stewards ont alors appliqué des mouchoirs et fait des photos, avant de décider de laisser tout de même la jument concourir, le sang n'étant vraisemblablement pas frais.

J'aime 130

Réagissez