Vendredi 24 juin - 14h22

Horse Angels : première présentation de projets 100% innovation

Paris, le mercredi 22 juin 2016 – Horse Angels, unique réseau de Business Angels dédié aux entreprises de la filière équine a organisé sa première présentation de projets innovants à l’IFCE, Institut Français du Cheval et de l’Equitation. Cinq entrepreneurs choisis par notre comité de sélection ont eu la possibilité de défendre leur projet face à une quinzaine d’investisseurs potentiels présents. Beaucoup d’entre eux nous ont fait part de leur intérêt et nous ont confirmé la qualité de ces projets.

En à peine huit mois, Horse Angels compte déjà douze membres investisseurs, a signé un partenariat avec le Pôle Hippolia, est soutenue par le Fonds Eperon et va bientôt devenir membre de France Angels (Fédération nationale des Business Angels) Quinze entreprises ont également déposé leur projet à HA.

Les startups ont besoin de financeurs qui s’y connaissent

Trouver des fonds est un combat de tous les instants. L’equity gap, ou fossé de financement, est là pour rappeler qu’en France, encore trop peu d’argent est mis à disposition des entreprises souhaitant lever quelques centaines de milliers d’euros et qui n’attirent pas encore les fonds d’investissement.
Par ailleurs, les entreprises ont besoin d’être accompagnées par des experts pour mener à bien leurs projets ; les Business Angels sont des acteurs fiables pour aider les entreprises qu’ils soutiennent à franchir un cap. Plus que de l’argent frais, ils apportent à l’entreprise des conseils avisés, des réseaux relationnels exclusifs et une connaissance du domaine d’activité sans pareille. Ils sont aussi le psychologue de l’entrepreneur, qui peut partager ses difficultés sur le terrain.

Julien Kail, Délégué Général de Horse Angels : «Nous avons la volonté de travailler avec l’ensemble des acteurs économiques de la filière et avec d’autres acteurs financiers pour inciter et soutenir l’innovation. Notre filière est en mutation, Horse Angels est un atout pour l’accompagner dans cette transition. Elle a besoin de se démocratiser et de se moderniser pour devenir encore plus attractive mais aussi de s’internationaliser pour accéder à de nouveaux marchés à fort potentiel. Pour cela, les entreprises ont besoin de trouver de nouveaux moyens de financement pour accompagner et accélérer leur développement

 

J'aime 105

Réagissez