Mardi 07 juin - 11h40

Congrès international en sciences de l'équitation

Des résultats de recherche inédits par des chercheurs de renommés mondiales

Pour le douzième congrès international en sciences de l'équitation du 23 au 25 juin à l'École nationale d'équitation à Saumur, le comité scientifique a sélectionné les vingt-cinq meilleures communications orales parmi une centaine de résumés adressés par la communauté scientifique du monde entier.

Le congrès présente les dernières avancées de la recherche internationale dans le domaine des sciences de l'équitation. Un appel à communication auprès de la communauté scientifique internationale a été lancé sur les thématiques allant de l'éthologie à la santé des cavaliers en passant par tous les facteurs pouvant influencer la performance, le bien-être des hommes et des chevaux et la relation homme cheval. Basées sur des méthodes scientifiques rigoureuses, les études proposées devaient être suffisamment avancées pour permettre la présentation de résultats et justifier de l'utilisation d'analyses statistiques appropriées. Les résultats ne devaient également pas avoir été publiés au préalable dans une revue scientifique.

Chacun des cent sept résumés reçus a été attribué à deux relecteurs par Hayley Randle, enseignant-chercheur en science de l'équitation au Duchy College (Angleterre) et Alexandria Bayley comportementaliste équin et chargée de communication de l'ISES (International society for equitation science). Le rôle des relecteurs est d'évaluer la pertinence scientifique du sujet de recherche et la qualité du résumé. Suite aux relectures, cinquante-six résumés ont été acceptés sous réserve de l'apport de quelques précisions. Quelques résumés ont été immédiatement rejetés et les autres ont nécessité un travail de révision plus important par leurs auteurs. Suite à cette première étape quatre-vingt-quatorze résumés ont été retenus.
Le comité scientifique composé de chercheurs internationaux a finalement sélectionné les vingt-cinq meilleurs résumés. Les chercheurs concernés présenteront ces études lors des deux jours de conférences les 23 et 25 juin. Les autres résumés bénéficieront d'une visibilité sous forme de poster scientifique. Au total, soixante-neuf posters seront présentés lors du congrès.

Congrès international regroupant des scientifiques du monde entier

Entre les communications et les posters, quinze pays seront représentés par leurs équipes de recherches. Une majorité des études exposées lors du congrès a été réalisée en Europe. Les autres recherches proviennent des États-Unis, d'Australie, de Nouvelle-Zélande, du Canada, du Japon et du Brésil.

La France qui accueille pour la première fois ce congrès, sera le pays le plus représenté. Chercheurs et scientifiques français présenteront toutes les conférences introductives de session, trois communications orales, onze posters et quatre démonstrations.

Le programme complet
Plus d'informations

J'aime 123

Réagissez