Lundi 30 mai - 13h03 | Communiqué

Le PEJ dévoile l’affiche de son édition 2016

Le PEJ dévoile l’affiche de son édition 2016

Crédit : DR

L’affiche de l’événement est, cette année, une œuvre originale, peinte sur toile par les artistes Ida Tursic et Wilfried Mille. Les deux artistes, connus pour leurs paysages, leurs portraits et autres compositions abstraites, peignent leur réalité contemporaine. Comme Manet, Ida Tursic et Wilfried Mille considèrent que le nu est peut-être l'essence même de la peinture. S'il leur arrive de récupérer des photos pour modèle, peindre reste leur obsession.

Le Longines Paris Eiffel Jumping, étape du Longines Global Champions Tour, se tiendra les 1er, 2 et 3 juillet 2016 sur la Plaine de Bagatelle dans le 16e arrondissement, un espace de plus de trois hectares de verdure en plein Paris. Le Longines Paris Eiffel Jumping sera résolument placé, cette année encore, sous le signe du sport, de la nature, de l’art et de la fête. L’événement reviendra sur ses terres natales, au Champ de Mars, en 2017.

Chaque année, le Longines Paris Eiffel Jumping collabore avec un artiste contemporain reconnu pour la réalisation de son affiche. Ida Tursic et Wilfried Mille prennent la suite de Robert Combas en 2014 et de Paola Pivi en 2015. Depuis leur rencontre à l’École des Beaux- Arts de Dijon et le début de leur œuvre commune au début des années 2000, les peintures figuratives d’Ida Tursic et Wilfried Mille interrogent le fantasme et la réalité, le visible et sa représentation.

Le duo questionne la représentation et la surabondance d’images dans un travail sur la reproduction, la circulation et la disparition de ces dernières. Élaborée à partir de films, de magazines, de supports média et de l’océan de données que représente l’Internet, leur pratique ne cesse d'utiliser et de transformer cette insondable ressource picturale. Dans leurs paysages, portraits et autres compositions abstraites, Ida Tursic et Wilfried Mille désorganisent tout système hiérarchique entre les images, n'ayant pour autre but que de troubler l'histoire et le genre de la peinture telle qu'elle existe au vingt-et-unième siècle. 
 

J'aime 110

Réagissez