Vendredi 28 mars - 16h18 | Daphné G

Claude Merrien salue Stéphane Delaveau

Claude Merrien, sélectionneur de l’équipe de France Junior et Jeunes Cavaliers, en 1985 et 1986, salue la mémoire de Stéphane Delaveau, dont il conserve l’image d’un bon vivant. 'Il avait un sourire malicieux et un regard coquin'. Excellent cavalier, il avait déjà marqué les esprits avec Lekkak en équipe de France, décrochant deux médailles par équipes. 'Lekkak était un petit Trotteur de rien du tout. Il avait un cœur gros comme celui de Stéphane. Stéphane avait une telle rage de gagner que le petit machin se surpassait. Le couple était incroyable. Il n’avait pas besoin d’avoir le meilleur cheval du circuit pour briller. C’est vraiment une triste nouvelle de le voir partir. Il mettait toujours une bonne ambiance. Il avait énormément de qualités.'


Tout l'équipe de Grand Prix présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches, et s'associe à leur douleur. Pour rappel, un dernier hommage lui sera rendu lundi à 15h à Beaumont-le-Roger dans l'Eure.

DG

J'aime 111

Réagissez