Mardi 24 mai - 14h08 | À Paris, Johanna Zilberstein

PEJ : une année riche en nouveautés

Virginie Coupérie-Eiffel, à la tête de l'organisation du Paris Eiffel Jumping, avait donné rendez-vous à la presse ce matin au Café de l'Homme, face à la Tour Eiffel, pour présenter les nouveautés de la troisième édition du concours parisien. "C'est une année très particulière", a souligné Pierre Rabadan, ancien rugbyman, Conseiller aux sports d'Anne Hidalgo, maire de Paris. "Particulière en bien, car la France accueille l'Euro de football, mais aussi particulière à cause du contexte difficile. Il y a eu pas mal de contraintes particulières mais finalement, l'organisation a réussi à mettre sur pieds un bel événement sportif, avec les meilleurs cavaliers et chevaux du monde. Le Paris Eiffel Jumping va également permettre de présenter un beau projet, qui pèsera dans la candidature de Paris pour accueillir les Jeux olympiques de 2024 puisqu'il aura lieu deux mois avant la décision du CIO."

Toujours étape du Global Champions Tour, dont le Grand Prix aura lieu samedi 2 juillet en fin d'après-midi, le concours va également accueillir une nouvelle étape, le Sunday Eiffel. Ouverte aux cavaliers des CSI 1 et 5*, cette épreuve se composera d'obstacles dessinés par l'arcitecte Jean-Michel Wilmotte, qui seront ensuite vendus aux enchères au profit d'associations.

En cette année olympique, des sportifs de divers horizons seront présents sur la Plaine de Jeux de Bagatelle afin de souhaiter "Good luck" à l'équipe de France de saut d'obstacles, qui fera l'une de ses dernières apparitions avant Rio, à un mois tout juste du coup d'envoi des Jeux olympiques. 

Si les tribunes restent gratuites et accessibles à tous, des packs "Privilège" sont également mis en vente afin d'assurer une place assise dans la tribune des cavaliers.

J'aime 110

Réagissez