Samedi 21 mai - 19h49 | À Compiègne, Johanna Zilberstein

Jan Bemelmans : "Restons calmes"

Voici la réaction de Jan Bemelmans, sélectionneur de l'équipe de France de dressage, à l'issue du Grand Prix du CDIO 5* de Compiègne :

’’Stéphanie a plutôt bien fait. Avant d’entrer en piste, Amorak était chaud. Il est toujours très tendu. Elle a beau le monter deux fois par jour, il a toujours énormément d’énergie. Même avant d’entrer en piste, après la détente, il s’est énervé. Mais je trouve qu’elle l’a bien géré, je suis content.
Ludovic a vraiment très bien fait. C’est réellement sa meilleure reprise. Je suis fier !
Pour Pierre, il n’y a pas de déception. Nous avons un plan de travail, mais nous ne nous y tenons pas forcément. Mais nous sommes tous d’accord sur la manière de faire. Aujourd’hui, en entrant en piste, Badinda s’énervait un peu, ce qui a entraîné des fautes, alors que, normalement, s’arrêter et repartir au trot n’est pas un exercice vraiment difficile ! À cause de cela, il a commencé sa reprise à 50% mais il a réussi à revenir à 67%, ce qui veut dire qu’il a tout de même laisser voir beaucoup de bonnes choses. Quand Pierre est sorti de piste, il était déçu, mais je lui ai expliqué qu’il finirait par être content d’avoir encore assez d’énergie le lendemain, même si c’était un petit peu trop aujourd’hui. Pas d’inquétiude, restons calme et Badinda finira par se calmer.
En ce qui concerne Karen, c’est vraiment dommage qu’il y ait eu ces deux fautes. Je pense qu’il faut changer quelques petites choses dans la détente, mais c’est aussi pour ce genre de choses que nous allons en concours.
Ces cavaliers sont globalement en progression, mais il ne faut pas oublier que nous avons aussi de bons couples à l’arrière, qui sont jeunes et qui progressent. Nous allons continuer à tous les regarder, car ils seront cinq à partir à Rio et il ne faut oublier personne.
Demain, Karen et Ludovic feront la Reprise Libre en Musique et Pierre et Stéphanie iront faire le Grand Prix Spécial.’’

J'aime 107

Réagissez

  • caropopo62 - le 22/05

    Avec toutes les techniques de décontraction qui existent je ne comprend pas ! Mais c'est toujours la même excuse"la faute du cheval"!