Lundi 28 mars - 23h29 | Pauline Chevalier

" Nous sommes tout proches des Allemands", Thierry Touzaint

L’entraîneur national Thierry Touzaint est ravi de l’entrée en matière de l’équipe de France, deuxième du CICO 3* de Fontainebleau : "Globalement, je suis très satisfait. Les couples se sont bien comportés et ont bien couru. Certes, le dressage de Quoriano peut forcément être meilleur, et il y a eu un contretemps avec Gwendolen Fer. Le sol était défaillant au moment de son passage. L’obstacle a été déplacé ensuite. Elle est aussi, pour moi, partie un peu trop vite surtout sur la Salamandre. J’avais donné pour consigne de galoper à la main des chevaux, mais pas de viser le maxi. Ce n’est pas grave, mais du coup, elle ira se rassurer à Pompadour avant d’aller à Badminton. Je pense que sans cette chute, nous aurions remporté l’épreuve devant une équipe allemande plutôt très forte. Cette Coupe des nations me plaît toujours autant. C’est un excellent format qui mériterait vraiment d’être plus davantage mis en valeur, d’avoir un gros sponsor apportant une vraie dotation pour attirer les meilleurs ainsi que toutes les nations qui se confronteraient plus régulièrement entre elles. En ce qui concerne la France, ce début de saison 2016 est plaisant. Après Saumur, Fontainebleau confirme la bonne forme de nos couples. Terminer par trois sans-faute à l'hippique est un plaisir et un élément important en cette année olympique. Notre travail hivernal paie et les efforts des années précédentes sont de plus en plus visibles. À Rio, je pense que si nous sommes battus par les Allemands, ce sera à cause du dressage. Nous progressons tout le temps, mais eux-aussi, et en plus, ils bénéficient d’une cote d’amour qui leur donne un avantage certain. Nous allons poursuivre les tests progressifs des couples avec des programmes spécifiques. Ainsi, Pompadour sera nettement plus difficile que Saumur, à cause du dénivelé, mais pas seulement. Pendant ce temps-là, une autre équipe se rendra au CICO 3* de Ballindenisk en Irlande : Arnaud Boiteau et Quoriano*ENE-HN, Geoffroy Soulez et Madiran du Liot, Mathieu Vanlandeghem et Safran du Chanois*ENE-HN, ainsi que Sébastien Chemin et Olympe d’Éos. 
 

J'aime 143

Réagissez