Vendredi 25 mars - 16h38

La Journée de la recherche équine 2016 : des résultats pratiques

Le 17 mars dernier, 500 personnes ont bénéficié des dernières avancées de la recherche équine. Cette année, le thème de la session spéciale était consacré au Bien-être des équidés. La première partie de la journée était consacrée aux dernières avancées de la recherche équine. Les résultats présentés se sont révélés particulièrement applicables dans de nombreux domaines.

Des résultats pratiques
Cette année, le thème de la session spéciale était consacré au Bien-être des équidés. La matinée était consacrée comme d’habitude à la présentation des dernières avancées de la recherche équine.
Les résultats présentés se sont révélés particulièrement applicables dans de nombreux domaines. Par exemple, concernant la primo-vaccination des poulains contre la grippe, il n’est pas utile de vacciner avant l’âge de 6 mois sauf en cas d’épidémie et, dans tous les cas, il est indispensable de reprendre le protocole complet à partir de 6 mois. Concernant le sevrage, une synthèse de tous les résultats scientifiques disponibles sur le sujet a montré aux éleveurs les avantages et inconvénients de chaque technique et permettra à chacun de construire la méthode la plus adaptée à ses contraintes tout en limitant au maximum les conséquences négatives du sevrage.
D’autre part, les organismes de sélection bénéficient de nouvelles pistes pour la sélection : il est maintenant possible de sélectionner les chevaux en fonction de leur émotivité, sans que cela n’influe sur la performance en CSO car ces caractères ne semblent pas liés génétiquement. Par ailleurs, le temps moyen de récupération cardiaque pourrait être un critère indirect de sélection efficace pour améliorer les performances des chevaux d’endurance.
Cette journée a également apporté une bonne nouvelle aux cavalières qui pourront préserver leur capital osseux en pratiquant régulièrement l’équitation (minimum 3h par semaine).
 
Une fréquentation record
150 chercheurs, professionnels et passionnés de la filière équine se sont rassemblés au FIAP à Paris, à l'occasion de la 42ème Journée de la recherche équine. Grâce à la retransmission en directe depuis vingt-deux sites en France et un en Suisse, 350 personnes, contre 146 l'année dernière, ont pu suivre et poser des questions en direct. Les sites de retransmission étaient des sites Ifce, des chambres d'agriculture ou établissements scolaires, et le Haras d'Avenches pour la Suisse.
Richesse des échanges, partage et transfert de connaissance ne sont pas les seuls attraits de la JRE. Ce colloque a révélé un autre point particulièrement positif : les professionnels sont de plus en plus intéressés par les recherches, notamment pour évaluer et optimiser leurs pratiques.

J'aime 162

Réagissez