Mercredi 23 mars - 10h03 | Léa Errigo

Le Haras de Saint-Lô à vendre

Vendredi dernier, l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) a annoncé la mise en vente de neuf des vingt-deux haras nationaux, dont celui de Saint-Lô, datant de 1883. Figurant parmi les plus rentables grâce à une économie stable et performante, le haras national s’autofinance à environ 80%. Néanmoins, les collectivités locales sont fermes et considèrent le prix estimé par Domaine France – service du Ministère des Finances et des Comptes publics – bien trop élevé. La somme est comprise entre trois et cinq millions d’euros.

Si les Haras Nationaux étaient tout d’abord consacrés à la reproduction mais également à des fins militaires, leur mission a évolué depuis quelques années. En effet, nombreux d’entre eux jouent un rôle dans l’agriculture, le loisir, mais également la formation. Ils jouent ainsi un rôle clef dans l’équilibre du monde équestre.

J'aime 140

Réagissez