Vendredi 11 mars - 17h04 | Léa Errigo (avec communiqué)

Trois Émiratis suspendus

Le Tribunal de la Fédération équestre internationale a rendu son verdict dans trois cas impliquant deux officiels et un cavalier émiratis.

Le Docteur Hallvard Sommerseth, ancien directeur du service vétérinaire au sein de la Fédération équestre des Émirats arabes unis a ainsi été suspendu pour une période de deux ans, pour non-respect des règles de la FEI et pour avoir dupliqué les résultats de certaines courses d’endurance dans le but de qualifier des chevaux pour des championnats. Cette suspension l’empêche donc d’intervenir dans toutes les activités propres à la FEI, de niveau national ou international et ce, jusqu’au 15 avril 2017. Il est également contraint de payer une amende de 4 000 Francs Suisses et de verser la somme de 1 500 Francs Suisses correspondant aux coûts de procédure.
Abdul Aziz Sheikh, ancien directeur de l’endurance à la EEF, est lui aussi suspendu pendant dix-huit mois pour non-respect des règles de la FEI. En 2015, il avait déjà été suspendu pour le même motif et pour avoir autorisé l’organisation de certaines compétitions d’endurance sans système de chronométrage adapté. Il doit ainsi verser la somme de 3 000 Francs Suisses et 1 500 Francs Suisses de coûts de procédure.
Enfin, le Tribunal a condamné Ali Mohammed al-Muhairi  pour violation du règlement anti-dopage. Il lui est ainsi interdit de participer à quelconque événement officiel et ce jusqu’au 21 avril 2016. Il doit verser la somme de 500 Francs Suisses pour les coûts de procédure.

J'aime 127

Réagissez