Vendredi 19 février - 10h33 | Johanna Zilberstein

Tinka's Serenade tire sa révérence

Tinka’s Serenade, la brillante jument de Billy Twomey, va désormais couler une paisible retraite. ’’Elle a fait un sans-faute dans le Grand Prix CSI 4* d’Amsterdam, il y a trois semaines. Le saut d’obstacles moderne exige beaucoup et ce n’est pas évident de rester compétitif au plus haut niveau pour un cheval de cet âge-là. Alors je me suis dit qu’à dix-neuf ans, il était temps qu’elle se retire alors qu’elle est toujours en très bonne forme’’, a expliqué l’Irlandais. ‘’Elle a été une jument incroyable pour moi depuis 2009. Je suis vraiment chanceux d’avoir pu la monter et je lui suis très reconnaissant de tout ce qu’elle a fait pour moi. Elle a explosé au fil des ans. Lorsque nous l’avons eu, elle avait beaucoup de caractère et elle faisait pas mal de choses un peu folles mais en vieillissant, elle est devenue plus calme et plus à son travail. Nous savions qu’elle avait du talent, c’est une guerrière.’’ Désormais, la jolie alezane se consacrera à l’élevage et devrait faire quelques transferts d’embryons au printemps, avant de rejoindre les écuries de son ancien cavalier.
 
Âgée de dix-neuf ans, la jument a écrit les plus belles lignes du palmarès de son pilote irlandais. Ensemble, ils ont ainsi remporté la prestigieuse finale du Top Ten, à Paris, en 2011. Le couple s’est également imposé dans le Grands Prix CSI 5* de Bâle et Zurich. La puissante fille de Tinka’s Boy a également porté les couleurs de l’Irlande lors des Jeux équestres mondiaux de Lexington en 2010, des championnats d’Europe de Windsor en 2011 et des Jeux olympiques de Londres en 2012. En Coupe des nations, elle a notamment bouclé dix-huit sans-faute, gagnant à Aix-la-Chapelle et Lummen et était membre intégrante de l’équipe irlandaise troisième de la finale mondiale de Barcelone en 2013.

J'aime 169

Réagissez