Mardi 16 février - 10h22 | Pierre Jambou

President Cup : l’excellence de l’élevage et de l’entraînement français

Sommet de l’endurance pour les courses dans le plat désert, la President’s Cup d’Abu Dhabi s’est courue samedi dernier, à al-Wahtba dans des conditions satisfaisantes pour la Fédération équestre internationale,  après une suspension temporaire qui a amené de nouvelles règles, identiques à celles déjà mises en place à Bouthieb, bon élève des Émirats arabes unis.
 
Sous ces auspices, où les cavaliers du Golfe trustent le podium, l’élevage français et particulièrement breton s’est distingué. Sous la selle de Cheikh Rashid Dalmook Juma al-Maktoum, vainqueur de cette course de 160km, Shaddad n’est autre que Quersick Niellans, un Anglo-arabe né chez François Schaffter et amené au haut niveau par Julien Goachet. Le troisième, renommé Al Theeb et déjà huitième de la Coupe Al Maktoum en janvier, est quant à lui le DSA Tariq ar Veuzic né chez Daniel Thépault. Il a été entraîné par son naisseur et Klervi Lefèvre. Le quatrième est quant à lui déjà célèbre puisqu’il s’agit de Poly de Coat Frity, champion du monde Juniors, né chez Jean-Pierre Le Hégarat. Poly a aussi gravi ces hautes marches sous la férule de Julien Goachet.
 
Quelques cavaliers français étaient au départ parmi plus de deux cents partants, mais plus pour participer que pour se distinguer. Parmi eux, on notera la performance d’Edmée Merlin, quarante-deuxième avec Zardor de Bozouls.
 
Les résultats ici

J'aime 150

Réagissez