Mercredi 10 février - 11h01 | Pauline Chevalier

Eersteling du Léou s’est éteint

Le crack de la famille Leroy a fermé les yeux définitivement hier après-midi. À quelques jours de ses vingt-quatre ans, l’étalon alezan aux papiers Anglo-Arabes fils de Féticheur et Northia par Garitchou a terminé sa vie entouré de ces deux frères champions comme lui Glenburny du Léou et Minos de Petra.

Eersteling avait débuté très tôt sa carrière sous la selle de son naisseur Pascal Leroy. Quatrième du championnat de France à cinq ans (Excellent), troisième à six ans (Excellent), il est huitième du Mondial du Lion-d’Angers à sept ans avant d’entamer une longue carrière au plus haut niveau à partir de l’âge de huit ans. Gagnant de nombreux CCI 2* et classé notamment quatrième du CCIO 3* de Boekelo puis septième de la Coupe du Monde Martinvast, il termine cinquième de la finale Coupe du Monde à Pau en 2003. Son exceptionnel mental  associé à son très bon coup de saut et sa belle locomotion permettent ensuite à Aurélien Leroy de débuter sa carrière international. Ainsi âgé de seize ans, Eersteling court les championnats d’Europe Junior.

Fin 2009, le grand alezan au grand cœur arrête définitivement la compétition et va couler une retraite paisible chez Pascal Leroy, naisseur, cavalier très attaché à son champion. Ce dernier a toujours affirmé que son étalon était "un grand champion qui était passé un peu à côté de sa vraie carrière par erreur de jeunesse de sa part". ICC 154, Eersteling était un étalon performer qui n’a pas rencontré le succès attendu en reproduction. Pourtant, son papier est plutôt qualiteux.

J'aime 137

Réagissez