Dimanche 07 février - 18h39 | Johanna Zilberstein

Cédric Angot et Julien Epaillard se distinguent dans le Grand Prix

Les Tricolores peuvent être fiers de leur week-end bordelais. Deuxième cavalier en piste, Timothée Anciaume faute dès le début du parcours avec Olympique Libellule, avant de se faire à nouveau piéger sur un vertical. Cédric Angot, qui misait aujourd'hui sur Rubis de Preuilly déroule quant à lui une partition parfaite et signe le premier sans-faute de ce Grand Prix. Ce fut ensuite au tour de Julien Epaillard de s'élancer, associé à Quatrin de la Roque*LM. Malgré une petite touchette, il devient le deuxième barragiste en signant lui aussi un parcours parfait. Après deux fautes d'Unpulsion de la Hart, en entrée de combinaison puis sur une palanque, Philippe Rozier préfère abandonner. En selle sur Pégase du Mûrier, Roger-Yves Bost signe un tour absolument parfait jusqu'au dernier oxer, qui tombe. Tout comme l'entrée du double, ce dernier oxer est fatal à Olivier Robert et Quenelle du Py, qui a tout de même prouvé sa belle progression de cette année. Malgré deux touchettes, Pénélope Leprevost rejoint le barrage avec Nice Stéphanie. Pour Simon Delestre, le rêve tourne court avec deux fautes en fin de parcours sur Stardust Quinhon. Gagnant de trois épreuves ce week-end, Patrice Delaveau comptait bien ajouter le Grand Prix à son palmarès du week-end, mais, après un début de parcours parfait, Carinjo*HDC s'arrête sur l'entrée d'une ligne. Après une barre à terre en sortie de la même ligne, le Normand préfère abandonner. Ca ne va pas beaucoup mieux pour Kevin Staut, qui rentre avec trois fautes au compteur avec Qurack de Falaise*HDC.

J'aime 143

Réagissez