Lundi 07 décembre - 13h05 | Marion Mauger et Johanna Zilberstein

Disparition de Max Hauri

Max Hauri vient de disparaitre à l’âge de soixante-quatorze ans. ’’Max Hauri était un combattant et un ami fiable qui a toujours trouvé les mots constructifs et adéquates même quand les choses n’allaient pas si bien’’, a déclaré Pius Schwizer, dont Max Hauri était l'un des propriétaires, certainement celui qui lui a le plus apporté. ‘’J’adresse toutes mes condoléances à la famille Hauri.’’

Dénicheur de talent, Max Hauri avait, entre autres, permis à Spécial Envoy et Tomboy, les montures du Brésilien Rodrigo Pessoa, de se faire connaitre au plus haut niveau. Plus récemment, c'est lui qui avait découvert Sixtine des Vains, Verdi III ou encore Picsou du Chêne, qui ont éclaté sous la selle de Pius Schwizer, ainsi que Powerplay, monté par le Canadien Éric Lamaze. Également cavalier talentueux, Max Hauri avait notamment participé aux Jeux olympiques de Tokyo avec Milvio où il avait pris la dixième place. Le pilote, devenu marchand de chevaux principalement en Normandie, comptait également de nombreuses Coupes des nations à son actif.  

J'aime 156

Réagissez