Dimanche 22 novembre - 14h11 | Marie de Pellegars-Malhortie (avec communiqué)

Plateau exceptionnel au Longines Masters de Paris

Le plateau du prochain Longines Masters de Paris est tout simplement exceptionnel, huit cavaliers du Top 10 et tous les champions de la planète seront présents : champion olympique, champion du monde et champion d’Europe en titre. Parmi ces stars du jumping, six têtes d’affiche, six étoiles sont particulièrement performantes en ce moment.
 
La Française Pénélope Leprevost sera évidemment de la partie. La numéro trois mondiale selon le dernier classement  tentera sa chance après un début de saison incroyable. La Normande qui avait remporté le Grand Prix de Paris en 2011, est la meilleure cavalière du monde et son ascension est telle qu’elle pourrait prochainement devenir la seconde femme numéro un mondiale après Meredith Michaels-Beerbaum.
 
Le numéro un mondial Scott Brash se présentera également sous les halls de Villepinte. Cela fait presque deux ans, à un mois près, que l’Écossais est numéro un mondial. Quand il faut gagner une épreuve précise, Scott Brash est souvent au rendez-vous, c’est ce qu’il a démontré en décrochant le Grand Slam outdoor l’été dernier à Calgary et il est clair que répéter l’exploit sur le Masters Grand Slam de la série intercontinentale des Longines Masters fait partie de ses envies. Deuxième du Grand Prix de Paris en 2013 avec Hello Ursula, deuxième du Longines Grand Prix de Los Angeles en octobre dernier avec Hello M´Lady, il est évident que le challenge est à sa portée.
 
Kent Farrington prendra également ses quartiers franciliens. Numéro deux mondial, Kent Farrington est donc le numéro un américain. Le médaillé de bronze par équipe des Jeux équestres mondiaux de Caen compte déjà vingt-deux victoires internationales en 2016 dont six en Grands Prix. Au Longines Masters de Los Angeles, il se classe troisième du Grand Prix en 2015 et y remporte deux épreuves en 2014. De plus, Kent brille particulièrement lorsqu’il se déplace en Europe où il compte six victoires cette année dont le prestigieux Grand Prix du CSIO de Dublin.
 
Le champion olympique en titre, Steve Guerdat, ne manquera pas à l’appel. Le Suisse porte deux titres mondiaux individuels à lui seul. Champion olympique à Londres en 2012, Steve Guerdat a remporté la finale de la Coupe du monde en avril dernier à Las Vegas. La série intercontinentale Longines Masters lui réussit bien également puisqu’il y compte une victoire à Paris en 2013 et surtout la deuxième place du Grand Prix de Los Angeles en 2014.
 
Bertram Allen fera le voyage en France afin de tenter de décrocher une énième victoire. Âgé d’à peine vingt ans, le jeune Irlandais détient un palmarès que bon nombre de cavaliers plus âgés lui envie et, à la septième place, il est déjà pensionnaire du Top 10 mondial. Parmi ses nombreuses victoires, on retiendra le Grand Prix du CSIO de Dublin, devant son public en 2014. En 2015, il compte pas moins de vingt-neuf succès internationaux dont cinq Grands Prix ainsi que le Longines Speed Challenge de Los Angeles. La France est une terre qui lui sourit puisque ses trois victoires en CSI 5* ont toutes été conquises dans l’Hexagone, à Bordeaux, Paris-Champ de Mars et à Dinard !
 
Enfin, le génie Jeroen Dubbeldam ravira le public. Le double champion du monde et champion d’Europe en titre est le seul cavalier de l’histoire de ce sport, avec le légendaire Allemand Hans-Günther Winkler, à avoir remporté les trois titres individuels majeurs puisqu’il avait été champion olympique en 2000 à Sydney. Jeroen Dubbeldam est un homme de championnats, un homme d’objectifs. : vingt-deux sorties en concours internationaux cette année alors que les autres cavaliers participent généralement au double de compétitions, c’est dire l’importance que ce grand champion accorde aux Longines Masters ! Une chance inouïe pour le public parisien.
 
Ce focus sur ces six étoiles du jumping ne doit pas occulter la pluie de stars du plateau du Longines Masters de Paris. Derrière Pénélope Leprevost, on retrouvera les trois autres médaillés d’argent mondiaux, dont la médaille d’argent individuelle : Patrice Delaveau (le cavalier le plus performant des Longines Masters avec neuf victoires déjà sur le circuit), Kevin Staut (vainqueur à Paris en 2013) et Simon Delestre (médaillé de bronze à Aix-la-Chapelle), mais également le champion d’Europe 2013, Roger-Yves Bost, candidat sérieux au Longines Speed Challenge qu’il avait remporté en 2010 et en 2012.
 
L’Allemand Daniel Deusser (vainqueur de la finale de la Coupe du monde 2014), le Belge Grégory Wathelet (médaille d’argent cette année aux championnats d’Europe), le légendaire Ludger Beerbaum (l’Allemand aux dix-neuf médailles dont quatre médailles d’or olympiques), pour ne citer que les cavaliers du Top 10 mondial, seront à Paris.
 
Deux autres cavaliers tiennent également à ne pas manquer le rendez-vous parisien et le Master Grand Slam Super Bonus : le Britannique John Whitaker et l’Allemand Marco Kutscher.
 
John Whitaker qui a remporté le Longines Grand Prix de Hong Kong avec son magnifique Argento reste en course pour un Super Bonus de deux cent cinquante mille euros en cas de deuxième victoire (non consécutive) à Paris.
 
Marco Kutscher, le quinzième mondial, a pris le relais à Los Angeles. Si sa victoire dans le Grand Prix venait à se doubler avec un deuxième succès à Paris, la performance serait gratifiée d’un bonus de cinq cent mille euros avec l’espoir du Super Bonus d’un million en cas de triplé à Hong Kong.
 
Du sport « premium », du sport « six étoiles » au Longines Masters de Paris 2015, qui sera cette année, plus que jamais, une édition placée sous le signe de l’émotion et de la célébration et qui portera haut les valeurs universelles du sport : respect, courage et tolérance.

La master list ici.
 

J'aime 126

Réagissez