Lundi 02 novembre - 10h32 | Marie Lyan

Franck Perret : "Il y avait du travail"

Voici l’analyse de Franck Perret, juge tricolore du Futurity trois et quatre ans Open à Equita’Lyon :
 
’’Le cheval de Christelle est un cheval qui vient de chez David Roux, une pure production française. On voit le travail qu’elle a fait, en prenant la troisième place du level 3 et le deuxième place des levels 1 et 2.
Le parcours d’Ann Fonck Poels était calé, propre et très précis. Elle n’a pris aucun risque car c’est encore un jeune cheval, mais il était bon.
Nu Jersey (qui a participé aux derniers Jeux équestres mondiaux avec Mandy McCutcheon, ndlr), sous la selle de la Suisse Eveline Nepple, est un très beau modèle, que la cavalière a bien showé. Elle a fait quand même un beau score (205 points) malgré des points de pénalité sur un spin, où le cheval a marqué un arrêt. Parfois, il suffit d’un petit moment d’incompréhension… Mais on sentait un niveau de liberté et de fluidité qui va vers le positif.
Sofisat, la jument de l’italien Alessandro Compagnin, a su démontrer de beaux moyens, tout comme Melody N Tag Chex, celle de Cédric Guerreiro, sur laquelle on a vu un travail de fond, de l’écoute et du potentiel. Je pense même qu’il était un peu trop dans la retenue et qu’il aurait pu être un peu plus gourmand en allant un peu plus dans ses stops.
Quant à Rudi Kronsteiner, il y a avait un vrai travail, avec un cheval à l’écoute et fin, même s’il ne semblait pas facile sur le level 4.’’

J'aime 156

Réagissez