Vendredi 09 octobre - 12h25 | Johanna Zilberstein

Katharina Offel quitte l'Ukraine

Retour aux sources pour Katharina Offel. Alors qu’elle portait les couleurs de l’Ukraine depuis une décennie, la cavalière a décidé de reprendre sa nationalité allemande. ’’Après avoir représenté l’Ukraine pendant les dix dernières années, et avoir monté les chevaux d’Oleksandr Onyschenko, j’ai décidé de mettre fin à cette coopération et ne serai plus présente pour l’équipe ukrainienne très longtemps’’, a-t-elle expliqué. ’’Naturellement, je vais recommencer à représenter l’Allemagne à partir du 1er janvier 2016. Je suis très contente de ce choix et de l’avoir enfin fait. J’en ai déjà discuté avec la fédération allemande et le sélectionneur national Otto Becker.’’ Ses chevaux de tête sont ainsi repartis en Allemagne, chez leur propriétaire ukrainien. ’’Quant à Charlie, que je monte depuis qu’il a six ans, il va rester avec moi après avoir été vendu’’, éclaircit-elle.
 
Une décision plutôt inattendue, dont l’Allemande se dit très heureuse. ’’Maintenant que je gère mes propres écuries et ma carrière, j’ai une plus grande liberté de choisir l’approche que je souhaite dans le sport. Je crois que ma décision de quitter l’équipe ukrainienne va également me permettre de me concentrer sur ce que j’aime faire : développer les jeunes chevaux pour le sport de haut niveau et travailler dans le long-terme avec chaque cheval et chaque propriétaire. De plus, je vais pouvoir consacrer plus de temps à l’entrainement des jeunes cavaliers. Ma décision va évidemment affecter ma carrière sportive. Une descente temporaire dans le niveau d’épreuves est une conséquence naturelle de la situation dans laquelle je me trouve. Je crois toujours pouvoir retourner au meilleur niveau et devenir plus forte qu’avant avec un groupe plus diversifié de sponsors et de propriétaires.’’
 
Tout cela n’empêche pas Katharina Offel de regarder vers l’avenir. ’’J’ai toujours un petit groupe de chevaux très talentueux que je destine toujours au meilleur niveau : Umeunig Z, Sky Fly SB et Vita 24. J’ai également la chance d’avoir quelques jeunes prometteurs, comme Con Air, mon grand espoir pour le futur.’’

Née Allemande, Katharina Offel était devenue Ukrainienne en avril 2005.

J'aime 109

Réagissez

  • Yuli Kaa - le 10/10

    décision surprenante, voire incompréhensible! Vu la concurrence en Allemagne elle n'a plus aucune chance de sélection en équipe nationale, donc adieu aux grands championnats, même si c'est une excellente cavalière.