Vendredi 18 septembre - 14h57 | Communiqué

Deux ans de suspension pour Najla Bint Salman Al Khalifa

 
Le Tribunal de la Fédération équestre internationale a rendu sa décision finale dans le cas impliquant le Bahreïnienne Sheikha Najla Bint Salman al-Khalifa et son cheval Salahdin Du Lauragais. Le Tribunal de la FEI a ainsi condamné la cavalière à vingt-quatre mois de suspension, en accord avec l’Article 10 du règlement anti-dopage et médication contrôlée de la FEI et l’Article 169 du Règlement général de la FEI. Une suspension provisoire avait déjà été imposée à l’athlète depuis le 29 septembre 2014.

La cavalière va également devoir payer une amende de 2.000 francs suisses et contribuer à hauteur de 1.000 francs suisses aux frais judiciaires. Elle a désormais trente jours depuis la date de notification de la sanction, le 17 septembre, pour faire appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS).
 
Lors de la CEIO 2* 120km de San Martino Buon Albergo, en Italie, les échantillons prélevés sur Salahdin avaient révélé la présence de Réserpine, un tranquillisant longue durée, interdit en compétition.

J'aime 106

Réagissez