Jeudi 03 septembre - 18h08 | Sébastien Roullier

Jung et Fox-Pitt restent au coude à coude

Le nouveau classement mondial de concours complet a été publié ce matin par la Fédération équestre internationale. Alors que le CCI 4* de Burghley et les championnats d’Europe de Blair Castle devraient remanier les cartes dans le classement d’octobre, celui de septembre ne s’accompagne pas de grands bouleversements. Michael Jung et William Fox-Pitt restent au coude à coude, l’Allemand ne devançant toujours le Britannique que de quinze petits points. En revanche, Ingrid Klimke et la Néo-Zélandaise Jonelle Price ont échangé leurs places de troisième et quatrième. L’Allemande se hisse ainsi sur le podium grâce à son superbe doublé dans le CICO 3* d’Aix-la-Chapelle, aux rênes d’Escada JS et Hale Bob. Le Kiwi Andrew Nicholson reste cinquième. Il devance désormais le Russe Aleksandr Markov, premier et deuxième du CCI 3* de Svechino chez lui avec Chat Noir et Kurfurstin. Du reste, le Russe, en hausse de cinq rangs, n’a inscrit aucun point en Europe de l’Ouest, ce qui pose quelques questions quant à cette place avantageuse au classement mondial… Une de place de mieux pour le Britannique Oliver Townend, septième ; plus deux pour sa compatriote Nicola Wilson, huitième ; trois de moins pour l’Américain Boyd Martin, neuvième ; et cinq de plus pour son compatriote Bruce O Davidson Jr, dixième.
Côté français, le numéro un reste Thomas Carlile, en hausse de huit places grâce à sa victoire dans le CCI 2* de Hartpury avec Upsilon. Quarante-sixième, Arnaud Boiteau est en légère baisse de trois places. Mathieu Lemoine, Nicolas Touzaint et Karim Laghouag suivent tous les trois un léger mouvement à la hausse, pointant entre les soixante-sixième et soixante-dix-septième rangs, tandis qu’Astier Nicolas, qui a perdu ses points des championnats d’Europe 2013, chute de trente-quatre places au quatre-vingt-troisième rang. Moins trente-trois aussi pour Gwendolen Fer, quatre-vingt-quatrième ; plus cent dix-sept pour Cédric Lyard, de retour dans le top cent à la quatre-vingt-quinzième place ; et enfin plus trente-cinq pour Geoffroy Soullez, quatre-vingt-seizième.
 

J'aime 161

Réagissez