Samedi 25 juillet - 12h57 | Marie de Pellegars-Malhortie

CSI 4* La Corogne : Julien Épaillard en maître

Hier était la première journée du CSI 4* de La Corogne en Espagne. Le Tricolore Julien Épaillard n’a laissé aucune chance à ses concurrents en remportant les deux épreuves majeures de la journée.

La première s’est tenue en début d’après-midi et permettait aux cavaliers de décrocher leur ticket pour le Grand Prix de dimanche. Se courant au chronomètre sur des difficultés à 1,50m, la compétition a sacré le Normand en selle sur son fidèle Cristallo A LM qui a devancé de trois secondes son poursuivant américain Jack Towell sur Lucifer V. Quatre autres couples ont porté les couleurs hexagonales. La jeune Adeline Hécart a une nouvelle fois fait preuve de tout son talent en s’octroyant la septième place aux commandes de Pasha du Gué qui n’a pas effleuré une barre. Robert Breul s’est quant à lui retrouvé aux portes du top 8 aidé de son Arsouille du Seigneur avec un parcours parfait mais un chronomètre ne lui permettant pas de rivaliser avec les meilleurs. Michel Hécart et Aldrick Cheronnet, respectivement associé à Quatrin de la Roque et Rituel du Sartel ont eux vu leur score entaché de quatre points synonyme de vingtième et vingt-troisième place.
 
En fin de journée la Marseillaise a une fois encore retenti grâce à Julien Épaillard qui avait cette fois-ci misé sur son tout bon Pigmalion du Rozel. Cette épreuve cotée à 1,45m a vu dix-sept couples s’affronter au barrage. Le Bleu n’a pas fait mentir sa réputation de fusée et a devancé d’une seconde le Belge Pieter Devos sur Equipharma Dax van d’Abdijhoev. Le public a encore salué la performance de l’amazone tricolore Adeline Hécart, septième de cette épreuve aidée de sa bien aimée Question d’Orval qui a réalisé un double parcours parfait. Son père, Michel Hécart, a dû s’avouer vaincu devant la fougue de la jeunesse. Porté par Toupie de la Roque, le cavalier s’st contenté d’une honorable dixième place. Aldrick Cheronnet et Valentine Belooussoff, associé à Bokidoki v.Kranenburg et Fieve se sont vus écartés du barrage pour douze points de pénalité. Robert Breul quant à lui a préféré ménager son Qody de Saint Aubert en abandonnant la compétition. 
 

J'aime 155

Réagissez