Jeudi 16 juillet - 15h52 | Léa Dall'Aglio

"Garder notre passion intacte", Cédric Cottin

Joint hier soir, juste après le premier entraînement de l’équipe qui a suivi l’annonce des sélectionnés pour les championnats d’Europe de voltige, l’entraîneur des écuries alsaciennes de la Cigogne a transmis à GrandPrix-Replay l’enthousiasme inaltérable de son équipe.
 
"Une équipe, deux individuels, et trois chevaux de notre écurie sélectionnés, cela montre que notre travail porte ses fruits ! Sans compter Sushi de la Roque, qui a débuté chez nous (et sera présenté par Théo Denis)… Nous sommes contents que tout ce petit monde fasse ses valises pour cet événement extraordinaire.
Vincent Haennel a fait une belle saison, en gagnant à Saumur (en avril), puis à Morseele (début mai), avant de prendre la quatrième place à Berne, où il pose une main au sol qui lui coûte très cher. Il était septième des Jeux équestres mondiaux l’an dernier, on espère qu’il va grapiller quelques places, voire monter sur le podium !
Clément Taillez a bien tourné aussi toute l’année. Il commence à sortir son épingle du jeu et, avec cette première sélection, il entre dans la cour des grands ! Blessé pour les championnats de France, il a quand même obtenu l’argent, même s’il ne pouvait pas être à 100 %. Il est bien aidé aussi par son cheval, Dyronn, qui sort de très belles notes. L’important est qu’il se fasse plaisir, et qu’il donne le maximum.


Par équipes, nous avons fait une belle saison à l’international, en remportant Saumur et Morseele, plus une deuxième place à Berne. Nous sommes très heureux d’avoir été sélectionnés : la Fédération aurait aussi bien pu ne pas remplir les quotas.

L’année prochaine, nous serons confrontés à la Team Noroc, qui n’a pas suivi le circuit qualificatif cette année. Ce que nous visons ? Avant tout, garder intacte notre passion pour la voltige. Ensuite, cela fait trois ans que nous obtenons le bronze, nous espérons au moins réitérer, rester dans le trio de tête. Mais nous savons que nous allons nous mesurer à des équipes très fortes.


Nous sommes dans les starting blocks, nous sommes impatients d’y aller. Il reste encore quelques petites choses à régler dans nos programmes, mais ces événements restent gravés. Aix-la-Chapelle, c’est la Mecque du cheval, toute la ville est en ébullition autour des sports équestres. Et dans de grands stades comme celui-ci, on se sent tous petits ! Je pense que l’ambiance sera dans la continuité des Jeux : ça va être de la folie !"



Propos recueillis par Léa Dall'Aglio

J'aime 151

Réagissez