Mardi 07 juillet - 10h58 | Marc Verrier

Disparition de Jacques Féron

Jacques Féron s'est éteint ce week-end dans sa quatre-vingt-onzième année.Eleveur dans la Manche, installé à Azeville, près de Sainte-Mère-Eglise, Jacques Féron était un homme discret et quelque peu méconnu, mais qui a pourtant fait naître nombre de très bons chevaux, à commencer par Nayana, qui a fait le meilleur de sa carrière sportive avec Pénélope Leprévost. Arrêtée depuis la fin d'année dernière, Nayana a repris le travail et pourrait retrouver le chemin de la compétition si sa santé reste bonne.
 
Jacques Féron, qui ne mettait pas d'a ffixe derrrière le nom de ses chevaux, n'était pas que le naisseur de Nayana, puisqu'il avait déjà connu la joie d'avoir deux chevaux présents aux Jeux Equestres Mondiaux 2006 d'Aix-la-Chapelle : Instit et Isky montés par les frères Carlos et René Lopez pour la Colombie. Jacques Féron était également le naisseur de l'étalon national Diableur - père de Nonix, médaillé de bronze par équipes aux JO de Barcelone avec Michel Robert - ou encore d'Aferco, également étalon national et très bon gagnant avec Alexandra Ledermann puis Julien Epaillard.
 
Toute la rédaction de Grand Prix présente à sa famille et ses proches ses plus sincères condoléances.

J'aime 164

Réagissez