Mercredi 24 juin - 18h09 | Yeelen Ravier

Gillese du Villiers

Le tribunal de la FEI s’est prononcé à propos du cas de Gillese de Villiers et son cheval Tra Flama, contrôlé positif à des substances interdites lors de la course d'endurance des Jeux équestres mondiaux 2014. Les échantillons prélevés sur le cheval le 28 aout 2014 sont positifs aux substances de Phenylbutazone et Oxyphenbutazone, des anti-inflammatoires. Tra Flama avait été refusé à la seconde visite vétérinaire des JEM.
 
En adéquation avec les règlements de la FEI, le tribunal a imposé une suspension de six mois à la Sud-Africaine, qui a commencé le 21 juin 2015. L’amazone a écopé d’une amende de 500 CHF (soit environ 477 euros), et devra payer les frais d’analyses de l’échantillon B ainsi que contribuer aux frais judiciaires. Depuis le 21 juin, il lui reste trente jours pour faire appel de cette décision au Tribunal arbitral du sport.

J'aime 143

Réagissez