Mercredi 10 juin - 16h21 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

Les réclamations revues par la FEI

Hier, le Bureau de la Fédération équestre internationale s’est réuni pour tenir son assemblée annuelle du printemps.
De longues discussions se sont tenues concernant les droits de regard et les contrôles vétérinaires pendant les compétitions. Le Bureau a décidé que, premièrement, seuls les présidents des fédérations nationales, les officiels, les chefs d’équipe, les responsables des chevaux ou les vétérinaires nationaux peuvent porter réclamation. En cas d'absence du chef d'équipe, une personne ou un vétérinaire responsable du cheval pourra porter réclamation.

La fédération a également rallongé la date limite pour les réclamations. Désormais, une plainte pourra être déposée jusqu’à un an pour un problème sur la piste, jusqu’à huit ans pour un problème de dopage, et jusqu’à cinq ans pour tous les autres délits. Une plainte pour corruption n’est pas prescriptible. 

J'aime 161

Réagissez