Jeudi 07 mai - 16h45 | Johanna Zilberstein

Suspension/UAE : la FEI ne cède pas

Le tribunal de la Fédération équestre internationale a refusé la requête de la fédération des Émirats arabes unis pour une levée provisoire de sa suspension. Cette décision maintient donc fermement la suspension de la fédération émiratie en attendant sa décision finale quant à l’appel déposé contre sa suspension.

Dans cette décision, publiée par la FEI aujourd’hui, le Tribunal de la FEI a déclaré que 'la décision du Bureau de la FEI avait été prise principalement pour des raisons de bien-être du cheval en course, en raison du flagrant non-respect des règles par l’Appelant, qui ont mis en péril le bien-être de l’animal. Le Tribunal conclut donc que l’intérêt de l’Appelant à voir sa suspension levée ne l’emporte pas sur l’intérêt de la FEI dans la protection du bien-être du cheval.'

Le Tribunal de la FEI a également statué que le siège de la FEI devait continuer à délivrer des passeports pour les chevaux enregistrés aux Émirats arabes unis dans les disciplines autres que l’endurance. Cette décision fait suite à la demande de la fédération émiratie à être autorisée à délivrer des passeports aux chevaux qui ne font pas d’endurance.

Le 12 mars dernier, la FEI avait suspendue la fédération émiratie pour une durée indéterminée suite aux conclusions d’une enquête sur le non-respect du bien-être des chevaux et des règles de la FEI durant les courses d’endurance (lire ici).

Suite à cette suspension, les Émirats arabes unis avaient déposé une demande d’appel au Tribunal de la Fédération équestre internationale (lire ici).

Johanna Zilberstein (avec communiqué)

J'aime 125

Réagissez