Jeudi 23 avril - 19h02 | Johanna Zilberstein

Le Kazakhstan veut développer le sport équestre

Un accord a été signé mardi, mettant en place une collaboration entre la fédération kazakhe d'équitation et la filière équine française. Les termes de l'accord, discutés depuis décembre 2014, doivent permettre au Kazakhstan d'améliorer ses pratiques d'élevage, de formation et le niveau sanitaire de ses chevaux, de populariser la pratique de l'équitation et d'atteindre des résultats sportifs au niveau international.

La collaboration a été évoquée lors du déplacement officiel du Président de la République, François Hollande, en décembre 2014, à Astana au Kazakhstan. Les termes de l'accord ont été discutés entre le ministre de la culture et des sports kazakh, Arystanbek Mukhamediuly et son homologue français Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, en présence du ministre chargé de l'agriculture. À la suite de cet échange, l’ambassadeur de France du Kazakhstan est devenu conseiller de la Fédération kazakhe d'équitation. En prévision de cet accord, François Fontaine, écuyer du Cadre noir au sein de l'Institut français du cheval et de l'équitation, est intervenu au Kazakhstan en mars dernier dans le cadre d'une première approche pédagogique auprès des cavaliers.

(Source : communiqué)

J'aime 145

Réagissez