Mardi 21 avril - 16h12 | Sébastien Roullier

FFE : bilan de la communication 2014

Dans son dernier numéro (à télécharger ici), la REF, mensuel officiel de la Fédération française d’équitation, dresse un bilan de la communication autour de l’équitation en 2014. Bien qu’ils ne soient pas aussi démocratisés que le football ou que le tennis, les sports équestres ont bénéficié d’une large couverture médiatique en France l’an passé, ce qui s’explique naturellement pour l’organisation conjointe des finales de Coupe du monde des quatre disciplines, à Bordeaux et à Lyon, et des Jeux équestres mondiaux en Normandie.

 

Outre Équidia Life, l’une des seules chaînes spécialisées au monde, France Télévisions a davantage parlé et diffusé d’événements équestres que les années précédentes. Pendant les Jeux Équestres Mondiaux, France Télévisions a ainsi diffusé plus de vingt-cinq heures de compétition, en plus des quatre cents heures d’Équidia Life. Au total, plus de mille heures ont été retransmises sur les grandes chaînes mondiales. Mille sept cent cinquante-et-un médias de cinquante-deux pays ont couvert les championnats du monde de Caen, l’été dernier. De plus, selon Danielle Lambert et Cecilia Reymond, les deux auteures de l’article de la REF, œuvrant toutes deux à la communication de la FFE, les médias généralistes ou sportifs semblent de plus en plus attirés par l’équitation. L’Équipe, Le Figaro, France TV Sport, nombreux sont ceux qui ont créé des rubriques spéciales « Équitation ». Le premier quotidien de France, Ouest France, avait même créé un « Spécial JEM » de huit pages.

Les apparitions des champions français se font également de plus en plus nombreuses : dans des émissions comme 'Vivement Dimanche', dans les journaux télévisés de TF1 et France 3, dans des reportages de Canal +, ou dans des campagnes publicitaires.

La FFE estime donc que le bilan 2014 concernant la médiatisation de l’équitation est donc très bon, ce qui devrait, selon elle, contribuer à la poursuite de sa démocratisation.

 

Yeelen Ravier

J'aime 143

Réagissez