Jeudi 16 avril - 17h16 | Johanna Zilberstein

Adieu Vivaldo

Ce matin, Vivaldo VH Costersveld a dû être euthanasié, comme l’a annoncé le Groupe France Élevage, sur sa page Facebook. Il y a deux jours, il s’était fracturé la première phalange d’un antérieur avec la pince de son postérieur, en jouant dans son paddock. Lady Georgina Forbes, propriétaire de l’étalon, a tout tenté pour le sauver.

Après près de cinq heures d’opération par le professeur Rossignol à la clinique de Neyron, Vivaldo présentait un bon pronostic de survie. Mais sa jambe s’est de nouveau fracturée ce matin, dans son box de convalescence et il a finalement dû être euthanasié. 'Nous avons une pensée reconnaissante et très attristée pour sa propriétaire, pour Bosty et pour tous ceux qui aimaient ce champion particulièrement attachant !', peut-on lire sur le réseau social.

Marion Gergely (avec communiqué)

J'aime 164

Réagissez