Mercredi 11 mars - 14h22 | Johanna Zilberstein

Plume de la Roque reste en Amérique

Le cavalier des écuries d’Ellipse est rentré de Wellington sans ses deux montures, à savoir Plume de la Roque et Syvana de la Bride. Frédéric Busquet était parti en Floride afin d’y effectuer trois semaines de compétition et notamment participer à la Coupe des nations avec sa jument de tête, Plume de la Roque. Les bonnes performances de la jument grise (quatre points et sans-faute dans la Coupe des nations et une sixième place dans un Grand Prix 1,50m) ont attisé les propositions et notamment celle du jeune Canadien Ben Asselin. 'Plume n’était pas spécialement à vendre, mais les grands-parents de Ben, organisateurs de Spruce Meadow, se sont montrés très persuasifs quant à l’acquisition de Plume', confie Frédéric Busquet.

 

Plume de la Roque n’est autre que la fille du prodigieux Kannan et de Ketty du Plessis, une fille d'Adelfos, propre sœur de l’étalon Padock du Plessis*HN. La bondissante jument grise évoluait depuis six ans sous la selle du cavalier nantais.

 

L’autre jument de Frédéric Busquet, Syvana de la Bride, par Robin II Z et une mère par Papillon Rouge, a été acquise pour défendre les couleurs du Mexique. La puissante jument de neuf ans avait notamment obtenu une sixième place lors du CSI 5* de Villepinte, en décembre dernier. 

 

Charlène Barreteau

J'aime 159

Réagissez