Lundi 09 mars - 12h13 | Johanna Zilberstein

Tragique disparition de Cadiz

Cadiz, qui évoluait sous la selle de Donatien Schauly depuis juin 2013, s’en est subitement allé. Alors qu’il concourait à Fontainebleau ce week-end, où il avait été déclassé afin de se préparer au mieux pour la saison de concours, le hongre de quinze ans a panaché dans un obstacle sur le cross.

Très sonné par cette chute, le bai a été difficilement rapatrié jusqu’à son box : 'Nous l’avons ramené au box tant bien que mal, puis nous nous sommes rendus compte qu’il avait un œdème cérébral qui paralysait ses membres. Nous n’arrivions pas à le relever. Finalement, il est plutôt décédé du fait que nous n’ayons pas réussi à le relever et que nous étions pris de court par le temps, plutôt que de sa chute en elle-même', confie Marie-Christine Duroy-de Laurière, la propriétaire du cheval.

Pour la première chute de sa carrière, Cadiz a donc lourdement payé une inattention dans une épreuve préparatoire où tout avait pourtant bien débuté. 'Tout était facile pour lui, peut-être était-il trop en confiance et a réalisé trop tard que c’était un oxer', analyse l’ancienne cavalière.

Cadiz a débuté sa carrière sous la selle de sa propriétaire, qui l’a formé lors de ses cinq premières années de compétition et l’a emmené jusqu’en CIC 3*. Il a ensuite été confié à Aurélien Kahn, avec qui il a participé aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, où il a terminé huitième par équipe. Il est ensuite passé sous la selle de Donatien Schauly, avec lequel il s’est qualifié pour les Jeux équestres mondiaux de 2014, avant d’y renoncer à cause d’une tendinite. L’année dernière, Donatien Schauly et lui ont été sacrés Champions de France Pro Élite à Pompadour.

AB

J'aime 198

Réagissez