Mercredi 18 février - 17h21 | Johanna Zilberstein

Affaire Livio : la Thaïlande prend sa défense

Le secrétaire général de la fédération équestre thaïlandaise a adressé une lettre à la FEI visant à dédouanner Maxime Livio, suite au contrôle positif de Bingo S lors du CSI 1*-W de Pattaya, qui a valu au cavalier une première suspension de deux mois.

'Suite à l’avis du 16 février dernier concernant le test positif à la testostérone sur Bingo S, j’aimerais, avant toute réponse sur le fond de l’affaire et les circonstances de ce test positif, urgemment vous informer que le cavalier Maxime Livio est complètement indépendant de la situation. Il a été invité à notre compétition dans le cadre d’une opération de relation publique.

C’est notre fédération qui a prêté le cheval à Maxime Livio pour les épreuves d’obstacles.

Maxime Livio n’a eu aucune relation avec le cheval, que ce soit avant ou pendant la compétition. Il est donc totalement étranger aux causes de ce test positif. '

JZ (avec communiqué)

J'aime 130

Réagissez